Production Musicale

Arson

Rémus, chanteur et parolier évolua jusque lors au sein de groupes de rock français tel que ma « Chère et Tendre » ou « Dezelh » sur lequel il avait été rejoint par Brice guitariste chevronné. Brice et Rémus voguèrent ensemble un temps avec « Dézelh » puis malgré la séparation de leur formation ils devinrent tout deux indissociables.
Manu, aujourd’hui bassiste et chœurs laissa sa place de leader de Thelma on Fire et MOD, et croisa un jour ces deux brillants artistes. Ils décidèrent alors de donner communément corps à leurs mélancolies en bâtissant rapidement le groupe ARSON façonnant ainsi certains de leurs tourments dans des mélodies sensibles et organiques. Victor, batteur sorti de compositions métal / rock apparut plus tard et compléta le quatuor en apportant la touche manquante qui donne les justes variations sur le thème.
Arson brûle d’une passion ravageuse pour la mélancolie et s’engage avec une certaine maturité dans une liaison difficile entre Post / Rock et texte français, et nous borde d’une manière aérienne et mélodique comme entre ciel et mer…

Mystic Gretch (Gretchen Photographie)

Facebook  Youtube

M-O-D Mountains of desire

Duo Electro/Rock/New-Wave né de la rencontre de  deux musiciens « Manu et Franck » originaires de Midi-Pyrénées.

L’univers de « MOD » est à la fois aérien et énergique, des sonorités éléctro, des rythmiques Disco Punk, des mélodies Pop aux influences New/Wave, le tout avec l’énergie survoltée du Rock.

Facebook  Youtube
https://player.vimeo.com/video/133790004

THELMA ON FIRE

Formé en 2012, Thelma On Fire, trio originaire de Midi-Pyrénées, distille, en un concentré électrisant de puissance et de poésie, un rock énergique et sans détour. Avec une section rythmique bien ancrée soutenant une guitare aux envolées tantôt planantes, tantôt tranchantes et un chant ciselé et investi, le son de Thelma brûle d’un feu qui ne s’éteint jamais.

Facebook  Youtube

LAST SUMMER DAY

« Entre 2009 et 2011, la région Toulousaine voit la naissance et l’émergence d’un groupe de pop-punk, punk-rock, les Teenage Fever.
Suite à un tremplin au Bikini (Ramonville), et la rencontre de celui qui deviendra leur mentor (Christophe Fonta), le groupe change de nom, préférant celui de Last Summer Day, et signe chez Smila Production.
S’amorce alors pour les quatre garçons un nouveau tournant. En janvier 2012, Last Summer Day était né, composé de Flow au chant et à la guitare, de Paul à la basse, d’Alex à la guitare rythmique et aux chœurs, et d’Axl à la batterie. Le jeune quartet s’enferme presque un an en studio pour la composition de son premier album, Nouveau Départ, qu’ils enregistrent au Studio Fux Prod à Lyon. Dans ce même studio, ils rencontrent Romain Ughetto, avec qui ils décident de lancer leur tournée et la sortie de leur album en avril 2013, au Modjo (Toulouse). S’en suivent des concerts, et des apparitions dans des festivals à travers la France, comme le festival Larsen en juin 2013, où ils partagent l’affiche avec Uncommonmenfrommars. Un public d’habitués s’est vite formé, et la notoriété de Last Summer Day va grandissante. Le groupe a désormais retrouvé le chemin des studios, où se prépare un second album avec un nouveau membre, Henri, remplaçant Axl à la batterie.
La pop-punk de Last Summer Day, qualifiée de « catchy » et « survitaminée », trouve ses racines dans des groupes tels que Blink-182, All Time Low ou Simple Plan. Leur dynamisme en live, souvent salué, est une de leurs forces, tout comme leur pratique maintenant bien exercée de la scène. Ces quatre musiciens déterminés comptent bien redorer l’image du pop-punk français, en suivant l’exemple de leurs maîtres américains. »

Facebook  Youtube